Chapelle St Jean et la Trinité

Historique de la Chapelle St jean 

Cette chapelle seigneuriale a été construite au début du XVIe siècle par Bernardin de Clermont, grâce à la fortune de son mariage, en 1496, avec Anne de Husson, comtesse de Tonnerre. Cet argent lui permet d’assouvir sa passion de bâtisseur. Il agrandit et modifia le château pour en faire une belle demeure. Il fut ainsi le premier seigneur à être enterré dans la crypte en 1522.

 

La chapelle Saint Jean et sa façade de style gothique flamboyant faite de calcaire rose dit « Marbre de Guillestre », atteste de la richesse de ses nouveaux propriétaires.

Au sommet du clocheton, taillée d’une finesse extrême, se trouve la statue de la Trinité. La seule connue à ce jour placée au sommet d’un édifice religieux. Elle illustre le Père debout soutenant le Christ crucifié avec une colombe sur sa poitrine évoquant le Saint Esprit.  Sur les vitraux, figurent les blasons des différentes familles de seigneurs propriétaires du château.

La Chapelle est classée Monument Historique en 1897, lors de son rachat par Joseph Roman. L’intérieur de la Chapelle, ainsi que la toiture, ont été restaurés entre 1964 et 1965.

La Statue de la Trinité

Taillée dans la pierre de Guillestre, sorte de granit rose, cette représentation de la Trinité est la seule connue à ce jour placée au sommet d’un édifice religieux. Bien qu’invisibles à cette hauteur, les détails du visage du Père notamment sont d’une extrême finesse.

"Foudroyée en août 2004, restaurée et remise en place en 2007, elle est un joyau de l'art de la fin du Moyen Age."  Un livret écrit par François Boespflug en retrace toute l'histoire.

"La statue de la Trinité et la chapelle du château de Tallard" 4.50€ en vente à la mairie, au château et à l'office de tourisme.