Historique

Un trésor médiéval


La découverte en 1865 d’un dolmen à proximité de l’emplacement actuel de l’aérodrome et datant de 2000 à 2500 avant J.C. témoigne de la présence d’une population préhistorique dans ce secteur. Le dolmen est exposé aujourd’hui au Musée Muséum Départemental de Gap.

Tallard, cité pour la 1ère fois dans une charte du VIIème, signifie « Terres Hautes » du fait de son emplacement initial sur le flanc de la colline aujourd’hui appelée « ville vieille ». A partir du Xème siècle, délivrées de l’occupation des Sarrasins, les Terres de Tallard deviennent propriété des Princes d’Orange. Ces derniers vont ériger une tour de guet à l’emplacement actuel du château. En quête de sécurité, les habitants vont progressivement venir construire leurs maisons au pied de la future forteresse.

En 1215, les princes d’orange vont céder les Terres de Tallard aux Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem, qui construiront un petit castelet, avant d’échanger le domaine en 1322 à Arnaud de Trians. Ce dernier devient ainsi le premier Seigneur de Tallard, et va créer une imposante forteresse, à partir de l’édifice existant. Vers 1326, Tallard devient une vicomté avec le rattachement de 7 paroisses environnantes. 

 Par suite de successions, Bernardin de Clermont hérite du château en 1496. il épouse alors Anne de Husson, comtesse de la ville de Tonnerre, dont la fortune lui permettra d’agrandir et d’embellir le château fort pour en faire une belle demeure, style renaissance.

 Les Guerres de Religions de 1562 vont conduire les Clermont à l’exil et le château à l’abandon pendant plus de 20 ans.

La forteresse affaiblie est rachetée en 1600 par Etienne de Bonne d’Auriac qui la fait restaurer. Par succession, Camille d’Hostun, Vicomte et Maréchal de France sous Louis XIV, en devient le nouveau propriétaire.

C’’est en 1692 que le Duc de Savoie et ses troupes attaquent le château, et le détruisent. Il sera délaissé jusqu’en 1897, date à laquelle Joseph Roman, historien archéologue local, parvient à le racheter.  

 Ln 1927, le château est vendu à la Comtesse Blanche de Clermont Tonnerre, sa nièce Marie Christine de Bourbon Sicile en héritera par la suite. Le château est de nouveau à l’abandon du fait du jeune âge de la comtesse, jusqu’aux années 50, et l’arrivée du prêtre de Tallard Richard Duchamblo. Passionné de vieilles pierres, il initie une réelle dynamique de sauvegarde de ce patrimoine: c’est grâce à cette prise de conscience que la Mairie rachète le château en 1957. Le corps de garde est classé monument historique en 1958, et il faudra attendre 1969 pour que l’ensemble du bâtiment soit classé.